Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

1 000 dollars par et par habitant, c'est le coût de la lutte contre le réchauffement climatique





Le 26 Août 2019, par François Lapierre

La lutte contre le réchauffement climatique coûte cher. Loin des chiffres abstraits à plusieurs milliards, Bruno Le Maire a indiqué que ce combat allait coûter 1 000 dollars par an et par habitant.


C'est après une rencontre avec des acteurs économiques que le ministre de l'Économie a donné une idée claire du coût de la lutte contre le réchauffement climatique. « L'évaluation qui est la nôtre si on veut tenir les objectifs de l'accord de Paris, c'est 1000 dollars par an, par habitant, dans les années qui viennent », a annoncé Bruno Le Maire. Il est impossible de prélever cette somme à chaque habitant de la planète, c'est pourquoi le locataire de Bercy appelle à une mobilisation pour le Fonds vert pour le climat : « toutes les organisations internationales, de la Banque mondiale, la Banque européenne d'investissement » doivent mettre au pot. Y compris les pays les plus avancés qui se sont retrouvés au G7 de Biarritz.

Le ministre français a d'ailleurs appelé ses pairs des autres pays pour leur demander de « participer à refinancement ». Le Fonds vert a été formellement lancé en 2011 à Durban, en Afrique du Sud. L'accord de Paris l'a prolongé jusqu'en 2025. L'objectif est d'abonder ce fonds à hauteur de 100 milliards de dollars par an, de l'argent versé aux pays en développement qui sont les plus touchés par les conséquences du réchauffement climatique.

Mais le Fonds vert ne suffit pas. Bruno Le Maire entend également orienter les flux financiers vers la lutte contre le réchauffement climatique et les énergies renouvelables. Il appelle à la création d'indicateurs « fiables, précis, neutres » qui seront mis à disposition des « gestionnaires d'actifs, des banques, des compagnies d'assurance pour qu'elles puissent orienter l'épargne des particuliers vers la lutte contre le réchauffement climatique et les énergies renouvelables ». L'objectif étant d'apporter « tous les moyens financiers nécessaires à la lutte contre le réchauffement climatique ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook