Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

1 600 postes supprimés à la Société générale





Le 8 Avril 2019, par François Lapierre

Cela faisait plusieurs semaines que l’annonce d’une coupe claire allait frapper les effectifs de la Société générale. La direction de la banque a confirmé les suppressions d’emplois, liées à la réorganisation de sa banque de financement et d’investissement (BFI).


La BFI de la Société générale, qui emploie 20 000 employés dans le monde, va subir une profonde réorganisation de ses activités qui recouvrent le conseil, les activités de marché, les grandes entreprises, etc. Le Figaro indique que le plan de la direction va toucher 700 postes pour la France, et des centaines d’autres au Royaume-Uni et aux États-Unis. En tout, 1 600 postes seront détruits. L’établissement bancaire entend réaliser des économies de 500 millions d’euros dès l’année prochaine ; mais l’objectif est de de se concentrer sur les activités « les plus rentables », à l’instar des dérivés actions.

L’activité de la banque de financement et d’investissement a particulièrement souffert d’une mauvaise année 2018. Et les résultats du premier trimestre ont conforté la direction dans sa volonté de réorganisation. Selon les syndicats CFDT et CGT, 500 postes seront supprimés dans la BFI et 171 dans la banque de détail et les services financiers internationaux. La Société générale mettra en place un plan de départs volontaires par l’entremise d’une rupture conventionnelle collective.

Les salariés qui partiront de la BFI toucheront un mois de salaire pour chaque semestre d’ancienneté. Les personnes ayant plus de vingt d’ans d’ancienneté bénéficieront de la prise en compte de la rémunération variable des deux dernières années d’activité. Pour ce qui concerne les postes qui seront supprimés à l’étranger, c’et le droit du travail local qui sera appliqué.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook