Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

#1 La Culture, moteur d'un nouveau Leadership





Le 31 Mars 2020, par Christine de Langle

Art Majeur souhaite partager avec les décideurs une réflexion et des propositions liées à l’actualité. Vivons-nous un changement de notre mode de pensée ? Comment décider en période de crise ? Quelles opportunités nouvelles voyons-nous ? Quelle liberté de pensée avons-nous ? Où sont nos responsabilités ?
Art Majeur vous propose chaque semaine un chemin à travers une expérience culturelle.


 
On ne compte plus les lieux de culture qui ont décidé de proposer en libre accès leurs collections ou manifestations ou d’offrir des expériences immersives virtuelles. Chacun peut, seul ou en famille, approfondir ou découvrir les richesses de la culture mondiale via l’application de Google https://artsandculture.google.com . Et c’est parti pour un tour du monde virtuel des musées avec la mise en ligne de leurs collections, des conférences et films disponibles, #LouvreChezVous, ou l’Art Institute de Chicago VisitUsVirtually,  des opéras et salles de concert (L’Opéra de Paris [1] met en ligne les spectacles de la semaine), des bibliothèques (La BnF [2] et les bibliothèques municipales), les théâtres (La Comédie française[3], etc. Mais également les initiatives d’artistes de renommée internationale (le violoniste Renaud Capuçon[4]

Autant d’occasions exceptionnelles de regarder, écouter, lire à toute heure du jour ou de la nuit en fonction des impératifs professionnels (télétravail) ou familiaux (l’école à la maison).
De superbes rencontres en perspective avec Molière, Beethoven, Picasso ou Proust !
Belles initiatives de la part des acteurs culturels envers ceux qui veulent se distraire d’un quotidien souvent anxiogène pour rêver grâce à ces chefs d’œuvre.

 Peut-on aller plus loin ?
Que demandons-nous à l’art et aux artistes ?


Nous attendons tous la sortie du confinement. Nous imaginons déjà tout ce que nous pourrons enfin faire. Mais pensons-nous à ce que nous sommes et ce que nous serons ? Nous sentons bien que nous ne pourrons pas revenir à une vie identique à celle d’avant. Alors, comment préparer cette vie d’après ?
Actuellement le gouvernement gère la crise sanitaire et chacun de nous gère son quotidien comme il le peut. On parle beaucoup d’un défaut d’anticipation et d’absence de politique de prévention. Oublions les querelles politiciennes et la recherche des responsables et ayons le courage de nous interroger dans les mêmes termes : dans ma vie personnelle et professionnelle, comment puis-je mieux anticiper et prévenir les risques? Loin du sacro-saint « principe de précaution », comment puis-je trouver les ressources d’imagination, de pensée « hors du cadre », de courage, pour oser dire ce que je pense et comment je vois les choses à partir de mon expérience. Pour affronter le réel et le nommer ? Pour proposer de partager enthousiasme et passion, deux puissants moteurs qui fédèrent les bonnes volontés ?
 
Les artistes sont là pour nous aider dans cette démarche personnelle et collective. Démarche personnelle d’attention à un autre temps que celui de l’immédiat, d’un regard sur d’autres époques et d’autres lieux, d’une admiration, d’une proximité, d’un dialogue. Démarche collective de réflexion à plusieurs voix, de points de vue différents devant une même œuvre. Si nous acceptons d’y accorder du temps et de l’attention. Si nous acceptons d’avouer nos préférences et de les partager Si nous en avons le désir. C’est un choix et un engagement. C’est le choix de vivre une rencontre qui offre l’occasion de redéfinir son rapport au temps, à son environnement et à la connaissance, trois réflexions indispensables à un leadership responsable.

C’est l’engagement d’Art Majeur vis-à-vis de ses clients : « l’Art, une respiration, une inspiration pour les leaders ».
Pourquoi ne pas cheminer ensemble, affronter les questions que soulèvent certaines images et  voir ce qu’elles nous inspirent ? Emile Bernard, compagnon de Gauguin à Pont-Aven, expliquait le temps à donner à la démarche artistique par cette progression:« voir, opération de l’œil, observer, opération de l’esprit, contempler, opération de l’âme ; quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art ».

Je vous retrouve bientôt pour un premier billet et échanges via les réseaux sociaux.
 




France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène













Rss
Twitter
Facebook