Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

20 milliards d'euros pour reconstituer les fonds propres des entreprises





Le 19 Octobre 2020, par La rédaction

Le gouvernement va aider les entreprises à regarnir leurs fonds propres. Bercy va consacrer une part du plan de relance pour des prêts participatifs avec la garantie de l'État.


Des prêts avec garantie de l'État

Le plan de relance comportait une mesure visant à aider les entreprises à reconstituer des fonds propres qui ont pu être malmenés en raison de la crise sanitaire. Restait à connaître le montant de l'enveloppe : « nous avons fixé désormais comme ambition 20 milliards d’euros d’encours de prêts participatifs pour la reconstitution des fonds propres des entreprises », a expliqué Bruno Le Maire durant une conférence de presse. Ces prêts qui bénéficieront de la garantie de l'État devront avoir rempli leur mission d'ici la fin 2022. Le ministre de l'Économie précise qu'un amendement sera ajouté au projet de loi finances 2021 pour intégrer le montant définitif.

Depuis le confinement, le gouvernement a mis en place un dispositif de prêt garanti par l'État, mais ce dernier se destine aux entreprises ayant des difficultés de trésorerie. Ces prêts participatifs ont comme objectif de renflouer les fonds propres des sociétés montrant un « vrai potentiel de rebond », a explique Philippe Brassac, le président de la Fédération bancaire française (FBF). Des sociétés qui ont été « pénalisées par une exploitation déficitaire sur l’exercice ». 

Redoter les entreprises en capital

Il s'agit donc de se « redoter en capital », souligne le président de la FBF.  Les sociétés ayant besoin de ces prêts participatifs pourront y faire appel au premier trimestre 2021. Toujours dans le cadre de l'aide aux entreprises ministère de l'Économie va également mettre en place un label « Relance » qui vise à drainer l'épargne des Français vers les PME qui en ont besoin. Le label sera apposé sur les organismes de placement collectif qui investissent dans les petites et moyennes entreprises. Elles aussi ont besoin du bas de laine des Français qui ont mis près de 90 milliards d'euros de côté depuis le début de la crise sanitaire.

Grâce à cette nouvelle initiative envers les PME, Bercy espère pouvoir mobiliser de 10 à 20 milliards d'euros. Une manne bienvenue, salue la CGPME, qui demande aussi aux prêts participatifs d'être simples et accessibles. Le remboursement de ces prêts devra s'étaler sur dix ans afin que ne pas peser sur les marges financières des entreprises.



Tags : entreprises

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook