Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

24% des Français font face à un dépassement de découvert autorisé une fois par mois





Le 9 Juillet 2018, par

Près du quart des Français présente un dépassement de découvert autorisé au moins une fois par mois, relève une étude de Panoramabanques.com ! Ce rapport met aussi en évidence l’appétit, voire la nécessité qu’ont les Français pour une autorisation de découvert.


Ce rapport met en lumière des difficultés que vivent à peu près tous les Français. Le comparateur de banques en ligne explique ainsi que la moitié des plus riches est en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par an ! Cela touche donc tout le monde ou presque. La même étude indique aussi que 20% des Français sont en dépassement de découvert autorisé une fois par trimestre, et 16% une fois par an. Toutefois, si 24% des personnes interrogées dépassent le montant autorisé une fois par mois cette année, ce chiffre est en baisse : elles étaient en effet 28% il y a quatre ans.

4 Français sur 10 ne dépassent jamais leur autorisation : là aussi, c’est mieux qu’en 2014 (+5 points). Les fameux agios qui enfoncent un peu plus la tête de ceux qui ont dépassé le découvert autorisé, « la plupart des banques se sont alignées sur le plafond légal de 8€ par commission d’intervention. En 2018, seules 11 banques restent en deçà de ce plafond », explique l’étude. Bruno Le Maire a d’ailleurs indiqué qu’il souhaitait plafonner les frais bancaires our les foyers modestes, un dispositif qui pourrait rejoindre le plan pauvreté qui sera présenté à la rentrée.

Néanmoins, deux tiers des Français veulent disposer d’une autorisation de découvert, « qu’ils soient régulièrement ou jamais à découvert ». Comme on l’a vu, cela arrive, martèle le rapport : « La majorité de la population a dépassé la limite autorisée au moins une fois cette année, et cela quel que soit le niveau de revenu. En cas de dépassement, les frais sont toujours très élevés ». Même les plus prudents n’y échappent pas : « 39% de ceux qui ne sont jamais en dépassement souhaitent quand même bénéficier d’une facilité de trésorerie ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : banques

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook