Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

4 500 postes à pourvoir à la SNCF





Le 12 Mai 2019, par La rédaction

La SNCF embauche des milliers de contrats à durée indéterminée pour plusieurs catégories de personnels, et pour une grande diversité de profils. Ces futurs employés seront les derniers à profiter du statut de cheminot.


La SNCF a 4 500 postes à pourvoir dans toute la France, dont 2 500 rien qu’en Ile-de-France. Des besoins énormes, qui recouvrent plusieurs types de postes (électriciens, mécaniciens, ingénieurs, conducteurs, agents de production, aiguilleurs…). Tous les profils sont invités à postuler, des non-diplômés aux bac + 5. Il s’agit là d’une opportunité intéressante à saisir, ce d’autant que ces postes sont proposés en contrats à durée indéterminée… et qu’ils bénéficieront du statut de cheminots. C’est la dernière « vague » d’embauches qui profitera de ce statut, avant qu’il disparaisse en janvier 2020.

La réforme ferroviaire votée l’an dernier a provoqué un mouvement social perlé qui a généré de nombreuses perturbations sur le réseau de la SNCF. Parmi les changements impulsés par le texte, la fin du statut de cheminot. Ce cadre social, qui entre autres avantages donne droit à un régime spécial de retraite et à l’emploi à vie ou presque, sera remplacé par un nouveau statut plus proche de celui des salariés du privé.

Les candidats intéressés par les postes offerts par la SNCF pourront se rendre à un forum de recrutement organisé par l’entreprise à Paris, les lundi et mardi 13 et 14 mai. Il leur suffit d’apporter un CV ! Pour ceux qui seront embauchés, une formation d’un an sera proposée. Attention, les embauches « au statut » ne concernera que les moins de 30 ans.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook