Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

65 magasins Mr Bricolage vont être cédés





Le 13 Décembre 2018, par

Mr Bricolage veut concentrer ses efforts sur les franchisés et les adhérents, alors que les magasins intégrés de l’enseigne de bricolage accusent une baisse de leur chiffre d’affaires.


L’activité « franchise » de Mr Bricolage se porte bien : entre novembre 2016 et septembre 2018, les revenus des magasins des franchisés et des adhérents ont augmenté de 1,2%, tandis que ceux des points de vente intégrés ont baissé de 4,4% sur la même période, à magasins comparables. Une « sous performance » qui pèse sur les résultats du groupe, déplore l’enseigne spécialisée dans le bricolage, qui accuse par ailleurs un endettement net à hauteur de 107,5 millions d’euros.

Dans ce contexte, le groupe a décidé de tout miser sur l’activité de franchise. L’objectif est désormais de passer d’un modèle « hybride », composé de magasins d’adhérents et de magasins intégrés, à un seul modèle : celui de la franchise, sur lequel Mr Bricolage est le plus performant. En pariant sur le développement de son réseau de franchisés, l’enseigne entend aussi accélérer la modernisation de sa marque. C’est la raison pour laquelle Mr Bricolage va céder 65 points de vente, qui représentent son parc total de magasins intégrés, sur un total de 781 points de vente Mr Bricolage, Briconautes et affiliés.

Ces 65 magasins seront vendus en priorité à des franchisés, ou de nouveaux franchisés. Manifestement, il y aura des affaires intéressantes à faire : « on est prêt à des conditions très avantageuses », explique Christophe Mistou, le directeur général de Mr Bricolage. « La priorité est de les conserver sous la marque Mr Bricolage », assure-t-il. Les adhérents de l’enseigne possèdent des actions de l’entreprise, et ils sont propriétaires de leurs magasins.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Mr Bricolage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook