Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

A400M : Airbus réorganise ses troupes





Le 29 Janvier 2015, par

Le directeur de la branche aviation militaire d'Airbus, Domingo Ureña-Raso, a rendu son tablier. Celui qui était vice-président exécutif de l'avionneur européen est la dernière victime de l'inextricable dossier de l'A400M.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Il sera remplacé à ce poste par Fernando Alonso, actuel vice-président en charge des vols d'essai. Le programme militaire est un casse-tête qui a souffert d'une certaine désorganisation des équipes de la branche défense et espace d'Airbus.

Le programme de l'A400M a été repris en main en 2009, hélas dans une branche du groupe qui rencontrait de gros problèmes de leadership, puis il s'est heurté à la réorganisation de l'entreprise. Mardi 27 janvier, le président d'Airbus a annoncé des changements dans la gestion de la société. Objectif : respecter le calendrier des livraisons de l'avion de transport militaire, attendu par plusieurs armées européennes.

Malgré tout, l'Allemagne devra prendre son mal en patience pour réceptionner sa commande : le pays ne recevra cette année que deux A400M sur les cinq attendus, en raison de problème d'assemblage. Une situation difficile à vivre pour Airbus, qui a eu besoin de revoir en profondeur l'organisation de la branche Defence and Space.

« Ces changements organisationnels sont conçus pour permettre des opérations plus efficaces à l'intérieur de la division », explique-t-on chez l'avionneur. Il s'agit aussi de répondre à des lacunes qui existent actuellement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : a400m, airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook