Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

AB InBev boit SABMiller pour 91 milliards d'euros





Le 28 Septembre 2016, par

Le secteur de la bière ne sera plus jamais pareil. Le groupe belgo-brésilien AB InBev va en effet avaler d'un trait son concurrent britannique SABMiller — les actionnaires des deux entreprises, leaders sur le marché mondial de la bière, ont donné leur vert.


Il s'agit d'une acquisition colossale pour AB InBev, qui s'apprête à signer un chèque absolument énorme d'un montant de 91 milliards d'euros. La transaction, en discussions depuis un an, a connu quelques difficultés de mise en œuvre : il a fallu en effet gérer les conséquences du Brexit, qui sont d'ailleurs loin d'être toutes connues.

La fusion des deux groupes devrait maintenant être annoncée officiellement le 10 octobre. L'action de SABMiller ne sera alors plus côté à Londres, mais à Bruxelles principalement. Le siège de la nouvelle entité sera basée à Louvain, en Belgique, avec un bureau de gestion mondial situé à New York. Le groupe rayonnera partout dans le monde, mais AB InBev compte sur son acquisition pour renforcer ses positions sur le continent africain (le siège historique de SABMiller est à Johannesburg, en Afrique du Sud), et en Chine.

Ce rapprochement des deux entreprises brassicoles va aussi apporter son lot de plan de restructuration. AB InBev prévoit ainsi la suppression de 5 500 emplois sur trois ans. Et c'est loin d'être terminé puisque des postes supplémentaires pourraient être supprimés : la société n'a pas pu prévoir toutes les coupes indispensables à son activité.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bière

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook