Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Activité manufacturière : la France s'en sort bien pour le mois d'octobre





Le 4 Novembre 2019, par François Lapierre

Au mois d'octobre, la conjoncture a été bien meilleure pour l'activité manufacturière en France, selon l'indice PMI Markit… même si elle n'atteint pas encore le niveau d'il y a un an.


Indice en hausse

Le mois dernier, l'indice PMI Markit pour l'activité manufacturière s'est établi à 50,7 (au-delà de 50, l'activité est en expansion). C'est plus qu'en septembre, durant lequel cet indice était de 50,1, mais bien moins qu'en octobre 2018 (51,2). Selon IHS Markit, il s'agit de la plus forte progression de la production manufacturière en France depuis le mois de juin. Surtout, cette hausse confirme une tendance positive : « Cette très légère amélioration de la conjoncture a essentiellement résulté de la plus forte hausse de l'activité depuis quatre mois, tendance que les entreprises interrogées attribuent généralement aux retombées positives de démarches commerciales ».

Malgré tout, il faut garder une certaine prudence : le volume global des commandes nouvelles s'est replié en octobre, comme cela avait été le cas pour le mois de septembre, relève le cabinet. La demande s'affaiblit donc dans ce secteur : les ventes accusent un recul sur le marché français ; c'est à l'international que l'on constate une reprise.

Mieux qu'en zone euro

Plus réjouissant, les effectifs continuent de progresser dans le secteur manufacturier français. Le taux de création de postes est tout simplement à son plus haut niveau depuis le mois de juin. Une bonne nouvelle pour l'emploi et plus globalement l'activité. Sur un plan plus européen, l'Hexagone enregistre un bien meilleur indice PMI que l'Allemagne, qui a été de 42,1 seulement pour octobre (en hausse tout de même de 0,4 point d'un mois sur l'autre).

Dans la zone euro, l'indice s'établit à 45,9, un chiffre en recul de 0,2 point par rapport à septembre. Le mois d'octobre marque un creux en 7 ans : « le secteur de production des biens va encore peser fortement sur le PIB au quatrième trimestre », selon IHS Markit.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)

Comment réagir face à l'entrisme islamique en entreprise

« Fantaisies quantiques » : Quand la collaboration des chercheurs fait avancer l’humanité !

« MAINSTREAM » : Il y a bien une bataille mondiale pour une domination culturelle













Rss
Twitter
Facebook