Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Affluence record et bugs pour les billets Ouigo à 1 €





Le 24 Mai 2023, par Aurélien Delacroix

Le premier anniversaire de OuiGo Train Classique a été marqué par une promotion inattendue : la mise en vente de 10.000 billets à 1€ seulement. Cependant, l'afflux massif de clients a temporairement perturbé le site de la SNCF, générant une frustration palpable parmi les voyageurs potentiels.


Un engouement sans précédent pour les billets Ouigo

Pour célébrer le premier anniversaire de son offre OuiGo Train Classique, la SNCF a lancé une promotion inédite en proposant 10.000 billets au tarif unique de 1€, valable pour des voyages compris entre le 24 mai et le 5 juillet 2023. Cette opération commerciale alléchante a engendré une affluence exceptionnelle, avec plus de 600.000 connexions par minute sur le site de la SNCF, entraînant une indisponibilité du site tôt en matinée. Face à cette situation, la SNCF a rapidement réagi en rétablissant le service en moins d'une demi-heure. Cette affluence a également dominé les tendances sur Twitter, avec des messages mitigés des internautes.

L'offre concernait principalement les trajets Paris-Lyon et Paris-Nantes, incluant les dessertes sur ces axes comme Saumur, les Aubrais, Angers, Mâcon et Dijon. La déception de certains clients, qui espéraient d'autres destinations à 1€, a pu amplifier leur frustration. En dépit des défis techniques, l'opération a été un succès. En effet, à 11h30, la SNCF a annoncé que les 10.000 billets avaient déjà été écoulés et qu'elle mettait 10.000 autres billets en vente. Cette initiative a sans doute contribué à apaiser certains voyageurs mécontents.

Extension de Ouigo Train Classique à d'autres destinations ?

Depuis son lancement en 2022, OuiGo Train Classique a su séduire un large public en offrant des voyages rapides à des tarifs plus abordables que ceux des trains traditionnels. Avec des tarifs allant de 10 à 49 euros, ces trains ont transporté 1,3 million de voyageurs lors de leur première année de service, dont un tiers de jeunes passagers.

Bien que la SNCF envisage d'étendre cette offre à d'autres tronçons, comme Bordeaux, Marseille, Rennes, Lille et même Bruxelles, aucun développement n'est prévu dans l'immédiat. L'entreprise ferroviaire prévoit d'attendre la fin de l'expérimentation des deux premiers axes en 2024 avant de prendre une décision. Au vu de l'enthousiasme généré par la promotion du premier anniversaire, il est clair que OuiGo Train Classique a un avenir prometteur dans le paysage ferroviaire français.



Tags : Ouigo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook