Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France : vers un accord pour éviter les licenciements ?





Le 14 Octobre 2015, par

Les événements malheureux qui ont entaché la présentation du « plan B » chez Air France, et notamment l'épisode de la chemise arrachée du DRH de la compagnie aérienne, ont visiblement poussé les partenaires sociaux à retrouver le chemin de la négociation.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Faute d'accord avec les pilotes, Air France n'a pas d'autres choix que de mettre en place un programme drastique de rigueur, à base de licenciements et d'arrêts de certaines lignes long courrier. Ce « plan B » n'est évidemment pas du goût des salariés de l'entreprise : nombreux sont ceux qui ont déjà beaucoup donné à la société, et les 2 900 postes supprimés d'ici à 2017 leur sont légitimement restés en travers de la gorge.

Mais cette cure d'austérité « peut être évité », d'après Manuel Valls après avoir rencontré l'ensemble des syndicats. Et si un compromis pouvait être trouvé, alors ce plan alternatif pourrait être évité, croit le Premier ministre. Mais il faudra auparavant que le dialogue social s'installe de nouveau, a indiqué Manuel Valls devant les députés : « C'est le cas depuis quelques jours et je m'en réjouis ».

« Chacun doit prendre ses responsabilités, à commencer par les pilotes pour que ne pèse pas sur l'ensemble des autres salariés, le poids des choix qui seront faits », a-t-il ajouté pour faire pression sur ces salariés bien particuliers au sein de la compagnie aérienne. Le Premier ministre a également assuré qu'il n'allait pas demander à Air France de lever les poursuites contre les salariés d'Air France qui se sont livrés aux violences du 5 octobre dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook