Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb a payé moins de 100 000 euros d'impôts en 2016





Le 7 Août 2017, par

Airbnb n'a pas fait eu trop à se plaindre de son imposition en France l'an dernier. Le géant de la location entre particuliers et propriétaires souhaitant louer leurs biens pour des périodes courtes s'est en effet acquitté de… 92 944 euros seulement.


La multinationale compte pourtant la France comme son second plus important marché avec plus de 400 000 annonces, derrière les États-Unis. Et pourtant, Airbnb a déclaré 166 373 euros de bénéfice net pour l'an dernier, alors que son chiffre d'affaires est estimé à 130 millions d'euros uniquement pour la France. C'est ce qu'aurait déclaré une grande entreprise, alors que l'impôt de l'exercice 2016 correspond à l'activité d'une PME… Pour s'en tirer à si bon compte, l'entreprise exploite les mêmes ficelles que les principales multinationales du numérique exerçant en Europe.

L'activité française d'Airbnb se limite en effet à du marketing. Le gros du chiffre d'affaires, c'est à dire tout le volet locatif, est facturé par les filiales britanniques et irlandaises de la société. Des pays où les taux d'imposition sont sans commune mesure avec ceux de la France, où l'impôt sur les sociétés est de 33%, contre 12,5% pour l'Irlande. Ces montages fiscaux n'ont rien d'illégal en soi : les entreprises peuvent s'installer où bon leur semble dans l'Union européenne. Et elles savent parfaitement tirer les ficelles de l'optimisation fiscale, au grand dam des caisses publiques et des entreprises strictement européennes.

Airbnb tient toutefois à rappeler que l'entreprise paie ses taxes « où elle doit les payer ». De plus, « en douze mois, depuis juin 2016, nous avons distribué un milliard d'euros aux hôtes, une contribution considérable à l'économie française », martèle le directeur général d'Airbnb en France, Emmanuel Marill. Sauf que ce n'est pas suffisant aux yeux des autorités, car cela constitue une concurrence déloyale avec les établissements hôteliers installés en France et qui paient des impôts au pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook