Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus : 3 600 postes supprimés ou déplacés





Le 7 Mars 2018, par Olivier Sancerre

Airbus connait un creux dans son activité, liée notamment au gros porteur A380 qui se vend moins bien qu'attendu, et à l'avion de transport militaire A400M qui rencontre des problèmes techniques. De fait, il faut s'attendre à des réductions d'effectifs.


Guillaume Faury, le patron de l'aviation commerciale chez Airbus, n'a pas voulu confirmer le volume des effectifs qui seront concernés, bien que le magazine Challenges ait annoncé que 3 600 postes seraient soit déplacés, soit supprimés. « Nous avons des grands programmes, civils et militaires qui ont des cycles de vie et de fait, nous sommes amenés en permanence à monter ou baisser les effectifs sur ces programmes en fonction des évolutions », a déclaré le dirigeant devant la Commission de la défense nationale et des forces armées. Il convient que cela signifie des « baisses de charge » durant les creux d'activité.

« Ces baisses de charge sont significatives et les chiffres cités dans la presse sont corrects, simplement c'est de la baisse de charge, ce n'est pas de la baisse d'effectifs », assure-t-il. On comprend qu'il n'y aura sans doute pas de licenciements secs. Mais il ne rentrera pas dans les détails des chiffres. Il promet une façon de procéder « sérieuse, responsable et sociale ». Airbus organise un conseil d'entreprise européen afin de déterminer les solutions à mettre en place. « On va aujourd'hui présenter à nos partenaires sociaux la situation pour trouver avec eux les solutions, c'est ce que le groupe a toujours fait », précise Guillaume Faury.

L'A400M a, en raison de ses nombreux retards, représenté 8,5 milliards d'euros de surcoûts. Le programme A380 a du plomb dans l'aile en raison de ventes décevantes. La cadence de production est passée de 27 avions par mois en 2015, à un seul par mois cette année. Et le rythme pourrait se réduire à une unité sur deux mois. La compagnie Emirates a donné une bouffée d'oxygène à ce programme, en commandant récemment 36 appareils supplémentaires.



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook