Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus : 3 700 postes affectés par le plan d'adaptation





Le 8 Mars 2018, par Olivier Sancerre

Les difficultés autour des programmes A380 et A400M poussent Airbus à réduire les effectifs. 3 700 emplois sont concernés par ce « plan d'adaptation » qui court sur les trois prochaines années.


C'est lors du conseil d'entreprise européen que l'avionneur a confirmé la mise en place de ce plan d'adaptation des effectifs, qui sera mené durant les trois prochaines années. Le groupe ne parle pas explicitement de licenciements, mais ce sont jusqu'à 3 700 postes qui sont potentiellement affectés. L'entreprise entend redéployer les équipes vers les programmes qui connaissent le succès et où les besoins sont les plus forts : A320 et A350 en tête. Airbus va aussi appuyer sur les leviers des départs en retraite et de l'intérim pour éviter au maximum la casse sociale.

Quatre pays sont concernés : l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Espagne et la France, qui sera la moins touchée par ce plan puisque seuls 470 postes seront concernés. C'est l'Allemagne qui devrait payer le plus lourd tribut avec 1 900 emplois affectés, pour 850 en Espagne et 450 outre Manche, dans l'usine où l'A400M est l'unique activité. L'avion de transport militaire fait partie avec l'A380 des programmes en grande difficulté : technique pour l'A400M, commerciale pour le gros porteur. En dehors d'Emirates, les compagnies aériennes ne se bousculent pas au portillon pour acquérir l'A380. Airbus étale donc la production de ces deux avions, ce qui provoque ce redéploiement au sein de l'entreprise.

Il s'agit d'un plan de grande ampleur pour Airbus, sachant que le dernier du genre, datant de 2016, concernait moins de 1 200 personnes. Guillaume Faury, le nouveau directeur de la branche aviation civile du groupe, a promis devant l'Assemblée nationale une gestion « sérieuse, responsable et sociale » du plan d'adaptation. Airbus compte 129 000 employés, majoritairement concentrés en France et en Allemagne où ils sont 90 000. En 2017, 14 000 employés ont changé de poste, soit un taux de mobilité de 14%. 



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook