Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus : suppression de plus de mille emplois





Le 29 Novembre 2016, par

La direction d’Airbus a annoncé son plan de restructuration, et comme prévu il est question de supprimer plus de mille postes, en partie compensé par la création de plusieurs centaines d’emplois.


Les syndicats sont maintenant au courant du projet de restructuration d’Airbus. L’avionneur veut supprimer 1 164 emplois en Europe dans le cadre du « plan Gémini ». Le site de Suresnes va se voir supprimer son activité de recherche au profit de Toulouse. Sur les 308 postes à Suresnes, 150 seront transférés vers le siège et une dizaine d’emplois seront maintenus, notamment pour les relations publiques.

Cette restructuration s’accompagne de la création de 230 postes, soit « un solde net de moins de 1 000 suppressions de poste au total », a indiqué Yvonnick Dréno, coordonnateur FO pour Airbus Group. La direction espère que ces départs se feront sur la base du volontariat ; toutefois, si les objectifs ne sont pas remplis d’ici 2018, l’entreprise pourrait procéder à des licenciements en bonne et due forme.

Airbus n’est pas une entreprise aux abois ; le carnet de commandes atteint les 1 000 milliards d’euros, ce qui représente de 8 à 10 ans de production. La direction explique toutefois que le plan Gémini est indispensable dans un contexte où la concurrence ne prend pas de gants pour gagner des parts de marché.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel
















Rss
Twitter
Facebook