Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alibaba renonce à créer un million d'emplois aux États-Unis





Le 20 Septembre 2018, par

Donald Trump ne pourra plus se prévaloir d'avoir permis la création d'un million d'emplois aux États-Unis par Alibaba. Jack Ma, le fondateur du géant chinois du commerce en ligne, renonce à cette promesse en raison de la guerre commerciale entre les deux pays.


Jack Ma se jette dans la bataille des tarifs douaniers qui oppose les États-Unis à la Chine. Dans une interview à un média d'État, l'homme d'affaires renonce à son engagement de créer un million d'emplois aux États-Unis, une promesse faite en janvier 2017 au côté de Donald Trump qui venait tout juste d'être élu président. Celle-ci reposait sur deux fondamentaux : que les deux pays coopèrent de manière amicale, et que le commerce bilatéral soit « rationnel et objectif ».

« La situation actuelle fait que ces conditions préalables sont compromises et que cet engagement est désormais impossible à tenir. Mais nous n'arrêterons pas nos efforts, nous les poursuivrons afin de promouvoir un développement sain des relations commerciales sino-américaines », a expliqué l'homme le plus riche de Chine. L'objectif de la création d'un million d'emplois n'avait pas convaincu les milieux d'affaires américains : il représentait en effet 1% de l'ensemble des emplois aux États-Unis… Même pour un groupe de la taille et de la puissance d'Alibaba, cela paraissait inatteignable.

En revanche, Jack Ma avait bel et bien montré, lors de sa rencontre avec Donald Trump, la volonté de créer des emplois et de faciliter la vente de produits américains aux consommateurs chinois. Il semble désormais que le patron d'Alibaba, qui va se consacrer à ses œuvres philanthropiques après avoir trouvé un dauphin, ait compris qu'il n'y avait pas grand chose à espérer de la stratégie commerciale américaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Alibaba

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook