Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alitalia intéresse EasyJet, Lufthansa, et peut-être Air France





Le 11 Avril 2018, par

Le dossier Alitalia se poursuit. La compagnie aérienne italienne intéresse plusieurs repreneurs, dont EasyJet et Lufthansa… et peut-être bien Air France-KLM !


Le gouvernement italien continue de rechercher un repreneur pour Alitalia, la compagnie aérienne nationale qui n'a cessé de rencontrer des difficultés financières ces dernières années. Les marques d'intérêt sont nombreuses, plusieurs prétendants ayant présenté un dossier. EasyJet a ainsi déposé une déclaration d'intérêt : le projet de la compagnie low cost est de restructurer Alitalia. La société britannique entend réaliser ce changement dans le cadre d'un consortium qui pourrait compter le fonds de capital investissement Cerberus et Air France-KLM.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise a toutefois démenti, l'entreprise assurant n'avoir aucun intérêt à faire une offre sur Alitalia. Ce n'est pas la première fois que le groupe dément tout intérêt dans ce dossier. Quant à EasyJet, la compagnie précise n'avoir aucune certitude qu'une transaction se poursuivra. Le suspense reste donc de mise, tandis qu'un autre prétendant a présenté une marque d'intérêt : il s'agit de Lufthansa. L'entreprise allemande a proposé des idées pour une « nouvelle » Alitalia. De nouvelles discussions pourraient avoir lieu sur cette base, a précisé un porte-parole.

Le gouvernement italien a besoin que de nouveaux investisseurs s'intéressent à Alitalia. La compagnie aérienne est au bord du gouffre financier depuis des années, l'entreprise ayant même ouvert une procédure de dépôt de bilan en 2017. Mais le résultat des élections législatives du 4 mars repousse toute décision politique, alors qu'aucun gouvernement ne parvient à se mettre en place. Ce qui explique aussi, pour une part, la prudence des éventuels repreneurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Alitalia

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook