Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alitalia intéresse EasyJet, Lufthansa, et peut-être Air France





Le 11 Avril 2018, par

Le dossier Alitalia se poursuit. La compagnie aérienne italienne intéresse plusieurs repreneurs, dont EasyJet et Lufthansa… et peut-être bien Air France-KLM !


Le gouvernement italien continue de rechercher un repreneur pour Alitalia, la compagnie aérienne nationale qui n'a cessé de rencontrer des difficultés financières ces dernières années. Les marques d'intérêt sont nombreuses, plusieurs prétendants ayant présenté un dossier. EasyJet a ainsi déposé une déclaration d'intérêt : le projet de la compagnie low cost est de restructurer Alitalia. La société britannique entend réaliser ce changement dans le cadre d'un consortium qui pourrait compter le fonds de capital investissement Cerberus et Air France-KLM.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise a toutefois démenti, l'entreprise assurant n'avoir aucun intérêt à faire une offre sur Alitalia. Ce n'est pas la première fois que le groupe dément tout intérêt dans ce dossier. Quant à EasyJet, la compagnie précise n'avoir aucune certitude qu'une transaction se poursuivra. Le suspense reste donc de mise, tandis qu'un autre prétendant a présenté une marque d'intérêt : il s'agit de Lufthansa. L'entreprise allemande a proposé des idées pour une « nouvelle » Alitalia. De nouvelles discussions pourraient avoir lieu sur cette base, a précisé un porte-parole.

Le gouvernement italien a besoin que de nouveaux investisseurs s'intéressent à Alitalia. La compagnie aérienne est au bord du gouffre financier depuis des années, l'entreprise ayant même ouvert une procédure de dépôt de bilan en 2017. Mais le résultat des élections législatives du 4 mars repousse toute décision politique, alors qu'aucun gouvernement ne parvient à se mettre en place. Ce qui explique aussi, pour une part, la prudence des éventuels repreneurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Alitalia

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook