Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Allemagne : Angela Merkel rempile pour un quatrième mandat





Le 25 Septembre 2017, par

Et de quatre pour Angela Merkel. La chancelière allemande a été réélue à son poste pour un quatrième mandat consécutif. Mais cette victoire est ternie par le retour de l'extrême-droite au Parlement, une première depuis la seconde guerre mondiale.


Les conservateurs de la CDU-CSU ont obtenu un score de 32,5% lors des élections qui se sont tenues ce dimanche 24 septembre outre-Rhin. Un score très inférieur à ce que le parti d'Angela Merkel avait récolté il y a quatre ans (41,5%). La chancelière a admis qu'elle espérait un meilleur résultat, mais que son parti avait obtenu un mandat clair pour former une coalition, mais pas avec le SPD qui retourne dans l'opposition avec  un score très bas de 20%. En 2013, il avait atteint 25,7%.

C'est une « lourde défaite », a concédé Martin Shultz le leader du SPD, qui a aussi indiqué que s'achevait ici la grande coalition que le parti formait avec la CDU-CSU depuis 2013. Le grand vainqueur de cette élection, c'est l'AfD (Alternative für Deutschland), un parti xénophobe et anti-immigration, qui obtient un score de 13,5%. Du jamais-vu depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Ce dernier a surfé sur la crise des migrants, à qui Angela Merkel avait ouvert grand les portes du pays.

L'AfD devient le troisième parti au Bundestag, et il promet de « traquer » le gouvernement. Sa progression est spectaculaire : lors des dernières élections fédérales, l'AfD s'était contenté de 4,7% des voix. Mais à l'époque, le parti dénonçait la monnaie unique et le renflouement de pays touchés par la crise. Angela Merkel pourrait maintenant vouloir créer une coalition avec les libéraux du FDP qui affichent un résultat de 10,5% et les écologistes de Grünen, crédités de 9,5%. Le parti de gauche Die Linke a obtenu 9% des voix.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook