Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alstom : l’Etat saisit l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)





Le 29 Avril 2014, par

La question du possible rachat d’Alstom, fleuron de l’industrie française, et plus particulièrement de sa branche énergie, par le géant américain General Electric, provoque un émoi autant chez la classe politique que chez les employés. Afin que, si elle se fait, cette cession soit la plus transparente possible, le gouvernement a décidé de faire appel à l’Autorité des Marchés Financiers qu’il va charger de surveiller le dossier.


cc/flickr/ Alex van Herwijnen
cc/flickr/ Alex van Herwijnen
Ce qui intéresse le gouvernement dans cette affaire c’est la possibilité d’offrir à Siemens, concurrent direct de General Electric, toutes ses chances dans la possible cession d’Alstom. En saisissant l’AMF, la cession ne pourra que se faire de manière publique. Un dossier qui sera donc « ouvert, transparent et non discriminatoire ».

Siemens a, jeudi 17 avril 2014, déposé une lettre d’intention pour se positionner également sur un possible rachat d’Alstom. Une solution qui plairait beaucoup plus au gouvernement puisque non seulement Alstom resterait en Europe mais cela renforcerait également la collaboration franco-allemande, un des piliers de la reconstruction européenne d’après la crise de 2008.

Toutefois, Siemens n’a pas encore fait d’offre formelle faute d’avoir été au courant de la possible cession. Le Conseil d’Administration d’Alstom devrait, ce 29 avril 2014 dans l’après-midi, déclarer que le dossier est ouvert permettant ainsi à Siemens de mettre en place son montage financier qui lui permettrait de se positionner pour le rachat.

Cette ouverture, couplée à la saisine de l’Autorité des Marchés Financiers, devrait permettre à la cession d’Alstom d’être la plus favorable pour l’industrie française et pour les salariés du groupe qui, très inquiets, ont déjà manifesté ce mardi 29 avril 2014.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook