Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Altice veut acquérir Portugal Telecom





Le 3 Novembre 2014, par

Le groupe Altice continue de s'étendre… et de s'endetter. L'entreprise poursuit ses opérations d'acquisition dans le milieu de la téléphonie avec une offre de rachat pour Portugal Telecom.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
L'opérateur portugais devrait coûter un peu plus de 7 milliards d'euros à Altice. Le groupe a déposé cette offre ferme auprès du géant des télécoms brésilien Oi, qui comprend les activités « hors d'Afrique », sans toutefois contenir la dette de Rioforte, propriété de Portugal Telecom et au bord de la faillite.

Oi et Portugal Telecom nourrissaient l'ambition de créer un groupe télécom majeur dans le monde lusophone. Mais une affaire de prêt de l'opérateur portugais à Rioforte de 897 millions d'euros a poussé les actionnaires de Portugal Telecom a revoir à la baisse leur participation dans la future entité : la proie était donc d'autant plus facile à acquérir pour un Altice aux aguets.

Outre Altice, Portugal Telecom est au centre de l'intérêt de plusieurs autres entreprises : Apax Partners, le fonds d'investissement britannique, ainsi que les opérateurs Telefonica et Vodafone s'intéresseraient tout particulièrement à la société. Altice pourra toujours jouer la carte de l'enracinement, puisque le groupe est présent au Portugal depuis 2012 avec les marques Cabovisao et Oni.

En France, Altice a obtenu le feu vert de l'Autorité de la concurrence pour SFR et s'est également offert Virgin Mobile.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook