Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon : 7 500 contrats temporaires pour faire face à l'afflux de Noël





Le 7 Novembre 2017, par

Noël approche, et les consommateurs français seront nombreux à faire leurs emplettes en ligne. Les boutiques virtuelles se tiennent donc prêtes, et en particulier Amazon. Le géant de la distribution en ligne a annoncé le recrutement de 7 500 personnes, uniquement pour la France.


Ces recrutements concernent évidemment des contrats temporaires, embauchés pour permettre à l'entreprise de faire face à l'afflux des commandes pour la fin de l'année. L'an dernier, la filiale française avait fait appel à 3 900 personnes pour muscler les équipes déjà en place dans les centres de distribution français situés à Saran, dans le Loiret, à Montélimar (Drôme), Sevrey en Saône-et-Loire, à Lauwin-Planque (Nord) et à Boves dans la Somme. Un renfort pas inutile quand on sait que certains jours, l'entreprise envoie plus d'un million de colis en livraison.

Pour Amazon, la fin de l'année est stratégique évidemment, il n'est donc pas question de décevoir les consommateurs qui donneront leur confiance à l'entreprise pour leurs cadeaux de Noël. C'est pourquoi la filiale française a d'ores et déjà commencé sa campagne de recrutement pour 7 500 personnes supplémentaires, en intérim et contrats temporaires. Le « Black Friday », cette journée de promotions tous azimuts programmée le 24 novembre, sera un bon moyen de se préparer au grand rush des fêtes.  

Mais les contrats temporaires qui viendront prêter main forte en fin d'année ne seront pas nécessairement abandonnés après Noël. Amazon pourront proposer à plusieurs centaines d'entre eux des CDI à temps plein. Cela a été le cas pour mille postes l'an dernier, portant les effectifs d'Amazon France a 5 500 personnes. L'entreprise a aussi embauché 1 500 CDI supplémentaires cette année. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook