Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon investira 5 milliards de dollars pour son nouveau siège





Le 8 Septembre 2017, par

Les grandes villes américaines vont se battre comme des chiffonniers pour accueillir le second siège qu'Amazon veut construire en Amérique du Nord. L'entreprise veut des compensations fiscales, en échange de quoi elle est prête à investir 5 milliards de dollars.


Le géant américain du commerce en ligne a de l'ambition et les poches bien pleines. L'entreprise, basée à Seattle, ne cesse de s'agrandir et plutôt que de construire une annexe, elle a tout simplement fait le choix de bâtir… un second siège. Les cadres de la société pourront choisir de travailler dans un des deux QG de l'entreprise. Amazon est prêt à investir jusqu'à 5 milliards de dollars dans ce lieu, qui abritera 50 000 employés. Jeff Bezos, le fondateur et patron d'Amazon, fait monter les enchères : il vante les milliards de dollars que rapportera ce deuxième siège, mais aussi les investissements directs et indirects pour la ville et l'État qui accueilleront les bâtiments.

Le PDG d'Amazon fait aussi valoir les dizaines de milliers d'emplois très qualifiés — et très bien payés —, qui représentent une manne importante pour l'économie de la région. À Seattle, la présence d'Amazon a généré 38 milliards de dollars en investissements depuis 2010. Sans oublier la création d'emplois dans l'informatique, la logistique, l'innovation… Des arguments qui convaincront sans nul doute bon nombre de maires ! Le groupe peut installer ce nouveau siège, baptisé « Amazon HQ2 », aux États-Unis ou au Canada. Plusieurs grandes villes ont déjà signalé leur intérêt.

Mais Amazon pose ses conditions. La métropole choisie devra compter plus d'un million d'habitants ; elle devra aussi se trouver à moins de 45 minutes d'un aéroport international. Surtout, ce qui fera pencher la balance, ce sont les incitations fiscales et les aides diverses qui tomberont dans la poche d'Amazon. Le groupe a ainsi reçu un milliard de dollars en subventions en tout genre pour installer ses centres logistiques, et la création de ce deuxième siège obéira à la même logique.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook