Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon ouvrirait 3 000 supermarchés sans caisses





Le 20 Septembre 2018, par

Amazon a bien l'intention de révolutionner le commerce de proximité avec ses supermarchés sans caissiers… ni caisses. Le géant du commerce en ligne a ouvert quatre épiceries Go, et il prévoirait d'en installer 3 000 !


Les quatre supermarchés Go (trois à Seattle, un à Chicago) vont faire des petits. Beaucoup de petits ! Une épicerie devrait ainsi voir le jour à San Francisco, mais Amazon a beaucoup d'ambition dans ce domaine puisque le groupe envisage l'implantation de 3 000 magasins d'ici 2021. Cette année, ce sont dix supermarchés qui devraient ouvrir aux États-Unis, puis 50 en 2019. Amazon n'a pas confirmé les informations de Bloomberg. Néanmoins, l'idée de tapisser le territoire américain de ses propres supermarchés doit certainement être dans les cartons de l'entreprise.

Un des problèmes d'Amazon pour ses épiceries Go, c'est le coût élevé qu'ils représentent. Le premier supermarché a ainsi coûté un million de dollars de matériels ; avec la prolifération des supermarchés, ce coût va nécessairement baisser. Néanmoins, implanter un magasin sans caisses revient plus cher qu'un « simple » supermarché. Les boutiques Amazon Go sont en effet bardées de caméras et d'ordinateurs qui suivent le client à la trace et analysent ses faits et gestes afin de calculer la facture finale. Une facture qui est ensuite payée automatiquement par le consommateur, sans passer par une caisse.

Une solution envisagée par Amazon afin de rentabiliser les coûts est de vendre des plats préparés plutôt que de la simple épicerie. L'entreprise se focaliserait sur des ouvertures dans des zones densément peuplées, ainsi que sur l'implantation de plusieurs supermarchés dans un même endroit afin de réduire les coûts d'approvisionnement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook