Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon supprime les emballages plastique pour ses propres produits





Le 17 Novembre 2021, par La rédaction

Lors de la réception de petits produits, les clients d'Amazon auront bientôt la surprise de voir non pas un sac en plastique, mais des enveloppes ou des sacs en papier. Une mesure pour l'environnement, mais qui ne concerne pas les vendeurs tiers.


Fini le plastique pour les petits produits

Amazon a annoncé son engagement de supprimer l'utilisation de pochettes en plastique pour l'envoi de petits produits (livres, cartes, etc.). À la place, le géant du commerce en ligne utilisera des matériaux plus faciles à recycler, comme du carton ou du papier kraft. Néanmoins, Amazon va conserver les emballages plastique pour certains articles, comme des verres ou des vases qui seront protégés par du papier bulle : « c'est une question de sécurité », fait valoir l'entreprise dans un communiqué.

David Lewkowitz, le directeur des opérations au sein d'Amazon France, explique que l'entreprise continuera à « innover et à trouver des solutions pour utiliser encore plus de matériaux durables ». À l'origine, le groupe s'était engagé à ne plus utiliser de matière plastique du tout. Par ailleurs, Amazon a annoncé son intention d'augmenter le nombre de produits qui peuvent être expédiés dans leur emballage d’origine.

Les vendeurs tiers pas concernés

C'est un enjeu de taille pour Amazon, chez qui les Français ont commandé 333 millions de produits en 2019, selon des chiffres de Katar. Depuis 2015, l'entreprise a réduit de plus d'un tiers (36%) le poids de ses emballages et « éliminé plus d’un million de tonnes de matériaux d’emballage ». Mais l'annonce du jour a une faille : seuls les produits expédiés par Amazon sont concernés, pas les vendeurs tiers.

Or, Amazon distribue beaucoup de produits provenant de vendeurs tiers… Mais peut-être que cette annonce aura un effet positif sur certains de ces vendeurs qui voudront eux aussi faire cet effort pour l'environnement. Amazon n'a pas signé la charte du commerce en ligne pour réduire les volumes d'emballages et favoriser le réemploi, contrairement à plusieurs grands noms du secteur comme Cdiscount, la Fnac ou encore Veepee.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook