Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amélioration pour le déficit budgétaire de la France





Le 8 Décembre 2017, par

Le déficit budgétaire a reculé, a annoncé le ministère des Finances ce vendredi 8 décembre. Les recettes issues de la TVA ont notamment permis aux finances publiques de redresser quelque peu la barre.


Il s'agit de ne pas s'emballer. Certes, le déficit budgétaire est moins élevé que l'an dernier, mais il reste tout de même lourd : sur les dix premiers mois de l'année, il se monte à 77,1 milliards d'euros. Mais à la fin du mois d'octobre 2016, ce déficit était de 85,5 milliards… Ces 8,4 milliards d'euros de différence s'expliquent par une hausse des recettes fiscales, à commencer par la TVA qui ont augmenté de 5,3 milliards. L'ensemble des recettes fiscales a progressé de 8,1 milliards. Les recettes nettes de l'État s'établissaient au 31 octobre à 260,1 milliards d'euros, un chiffre en hausse de 8,3 milliards.

Dans le même temps, les dépenses ont elles aussi augmenté : de 318,3 milliards fin octobre 2016, elles sont passées un an plus tard à 328,3 milliards. Selon le ministère des Finances, cette progression est due à la recapitalisation d'Areva qui a pesé 1,5 milliard sur les comptes publics, ainsi qu'à la hausse des dépenses des ministères comme prévu par la loi de finances. Les « comptes spéciaux » (qui servent aux opérations spécifiques comme la vente d'actions publiques) se sont améliorés également.

Leur solde s'établissait à -8,9 milliard, contre -19 milliards l'an dernier. La Coface a reversé des sommes en lien avec le commerce extérieur. Autre raison de l'amélioration de ces comptes spéciaux : le décalage des remboursements pour le préfinancement de la politique agricole commune. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook