Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amélioration pour le déficit budgétaire de la France





Le 8 Décembre 2017, par

Le déficit budgétaire a reculé, a annoncé le ministère des Finances ce vendredi 8 décembre. Les recettes issues de la TVA ont notamment permis aux finances publiques de redresser quelque peu la barre.


Il s'agit de ne pas s'emballer. Certes, le déficit budgétaire est moins élevé que l'an dernier, mais il reste tout de même lourd : sur les dix premiers mois de l'année, il se monte à 77,1 milliards d'euros. Mais à la fin du mois d'octobre 2016, ce déficit était de 85,5 milliards… Ces 8,4 milliards d'euros de différence s'expliquent par une hausse des recettes fiscales, à commencer par la TVA qui ont augmenté de 5,3 milliards. L'ensemble des recettes fiscales a progressé de 8,1 milliards. Les recettes nettes de l'État s'établissaient au 31 octobre à 260,1 milliards d'euros, un chiffre en hausse de 8,3 milliards.

Dans le même temps, les dépenses ont elles aussi augmenté : de 318,3 milliards fin octobre 2016, elles sont passées un an plus tard à 328,3 milliards. Selon le ministère des Finances, cette progression est due à la recapitalisation d'Areva qui a pesé 1,5 milliard sur les comptes publics, ainsi qu'à la hausse des dépenses des ministères comme prévu par la loi de finances. Les « comptes spéciaux » (qui servent aux opérations spécifiques comme la vente d'actions publiques) se sont améliorés également.

Leur solde s'établissait à -8,9 milliard, contre -19 milliards l'an dernier. La Coface a reversé des sommes en lien avec le commerce extérieur. Autre raison de l'amélioration de ces comptes spéciaux : le décalage des remboursements pour le préfinancement de la politique agricole commune. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook