Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple : la boutique d'applications mobiles a généré des revenus de 10 milliards de dollars en 2013





Le 7 Janvier 2014, par Aurélien Delacroix

Apple prépare le terrain à des résultats record. L'entreprise américaine, créatrice du Mac, de l'iPhone et de l'iPad, est une véritable machine à cash qui en fait une des sociétés les plus profitables au monde. En attendant de dévoiler les résultats de son premier trimestre fiscal le 27 janvier, le constructeur californien a rappelé qu'il demeurait le maître incontesté des applications mobiles.


Apple : la boutique d'applications mobiles a généré des revenus de 10 milliards de dollars en 2013
Si le système d'exploitation concurrent Android accumule les parts de marché dans le monde (environ 80% des smartphones vendus fonctionnent sous Android), iOS et sa boutique d'applications restent encore et toujours la plateforme de prédilection pour les développeurs -  le véritable nerf de la guerre puisque les utilisateurs se réfèrent à la qualité des « apps » pour acheter tel ou tel smartphone.
 
Le CES, le plus grand salon de l'électronique grand public, bat son plein actuellement à Las Vegas. Depuis deux décennies, Apple n'y est pas présent, mais l'entreprise a voulu montrer qu'elle restait dans les esprits de tous. Elle a ainsi annoncé que l'AppStore, sa boutique de distribution de logiciels mobiles, avait généré des revenus de 10 milliards de dollars pour la seule année 2013.
 
Depuis le lancement de l'AppStore, Apple a reversé aux développeurs 15 milliards de dollars, dont 7 milliards rien que l'an dernier (l'entreprise empoche une commission de 30% sur chaque logiciel vendu). Au mois de décembre, 3 milliards d'applications ont été téléchargées, une première dans l'histoire de la boutique.
 
Avec l'AppStore et ses terminaux mobiles (les seuls compatibles avec le magasin en ligne), Apple a mis au point un cercle vertueux : les utilisateurs d'iPhone ou d'iPad dépensent de l'argent sur l'AppStore, ce qui en retour attire les développeurs qui conçoivent des applications innovantes, achetées par les consommateurs… La boucle est bouclée, au grand bénéfice des développeurs, mais surtout d'Apple, dont la marge sur les produits mobiles (près de 40%) est une des plus importantes de l'industrie.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook