Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple : un redressement fiscal en France





Le 30 Mai 2017, par

Apple Retail France, la filiale française en charge des boutiques du constructeur informatique, écope d'un redressement fiscal. Bercy n'a pas indiqué le montant de la facture, mais celle-ci est sans doute assez salée.


Ce redressement concerne les activités d'Apple Retail France entre 2012 et 2014. Apple avait déjà provisionné 12,2 millions d'euros, rapporte BFM Business. Le montant final est certainement plus élevé, surtout quand on connait la somme déclarée par l'entreprise pour son exercice 2016 : 623 millions d'euros de chiffre d'affaires, en progression de 12% par rapport à l'année précédente.

Et cette somme est loin de couvrir la réalité des ventes du constructeur californien. Apple Retail France fait en effet transiter une partie de ses revenus à la filiale irlandaise du groupe, où ce dernier est très peu imposé. Bruxelles a d'ailleurs exigé du gouvernement irlandais, jugé trop généreux en aides fiscales, le recouvrement de 13 milliards d'euros. En France, les revenus réels de la filiale immobilières et d'Apple France SARL seraient plus proches des 4,3 milliards d'euros…

Sur les quelques 700 millions d'euros déclarés par les deux filiales tricolores d'Apple, le fisc en a récupéré 25,5 millions. Pas grand chose au vu des ventes réelles du constructeur en France. L'Express indiquait que les services fiscaux de Bercy visait Apple France SARL pour un redressement de plus de 400 millions d'euros pour la période 2011 à 2013. Du côté de l'entreprise, on assure payer un montant « juste » d'impôts. Pas suffisamment pour le fisc…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook