Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Archos en difficulté





Le 11 Août 2014, par

Archos, un des derniers constructeurs informatiques français, est en difficulté. L'action de l'entreprise, basée à Igny en région parisienne, est en pleine déroute après la présentation de ses résultats trimestriels.


L'action Archos était la plus forte chute ce lundi de l'indice CAC Mid&Small de la Bourse de Paris. Elle y perd près de 4% dans un volume d'échange représentant 1,6 fois sa moyenne quotidienne. Depuis le début de l'année, la cote d'Archos a chuté de 25%.
 
L'action de l'entreprise a toujours été volatile et soumise au bon vouloir d'investisseurs aux visées spéculatives, mais cette baisse s'appuie sur des données concrètes — à savoir des résultats décevants pour le premier semestre.
 
Archos paie ici l'acquisition stratégique de 48,9% de Logic Instrument. La consolidation des comptes, c'est à dire la fusion des résultats des deux entreprises, s'est opérée et montre que l'ensemble a perdu 2,3 millions d'euros au premier semestre, soit une hausse de 0,3 million.
 
Le chiffre d'affaires a logiquement augmenté, de 6% à 57,3 millions. Sans Logic, les revenus auraient été stables d'un semestre à un autre (soit 54,3 millions). Les pertes opérationnelles se montent à 1,9 million d'euros. La trésorerie est elle en hausse de 3 millions à 16,7 millions.
 
Archos souffre avec un catalogue de tablettes et de smartphones illisible pour le grand public; quant à Logic, l'entreprise attend des jours meilleurs pour ses principaux clients, en particulier la Défense à qui elle revend des produits de communication durcis, parés pour le terrain.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook