Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Au Japon un consortium veut développer 100 robots intelligents d’ici 2020





Le 2 Juillet 2014, par

L’ère de la robotique ne fait que commencer et déjà le Japon est à la pointe du domaine. C’est là que sont nés dernièrement de nombreux prototypes de robots intelligents dont le premier robot à être allé dans l’espace, Kirobo, qui a fait un tour dans la Station Spatiale Internationale (ISS). Mais les firmes japonaises veulent aller beaucoup plus loin et un consortium a été créé pour développer cette nouvelle technologie.


cc/flickr/ BadgerGravling
cc/flickr/ BadgerGravling
C’est un consortium gigantesque de plus de 300 sociétés spécialisées dans la robotique et dans les nouvelles technologies qui a été créé le 1er juillet 2014 et qui est issu de la fusion de deux autres organisations qui regroupaient de grands noms de l’industrie tels que Toshiba avec des petites sociétés développant des technologies de pointe et innovantes.
 
Appel i-RooBO Network Forum, le nouveau consortium ainsi fondé au Japon a un but précis : développer une centaine de robots intelligents dans les 6 années à venir, soit avant 2020. La date butoir n’est pas choisie au hasard : cette année-là Tokyo sera l’hôte des Jeux Olympiques et les robots s’offriront donc de fait une vitrine mondiale de choix. Sans doute, selon leur niveau d’efficacité, ils pourraient même avoir des fonctions importantes au sein de l’organisation des Jeux comme des fonctions d’accueil de visiteurs.
 
Le développement de ces projets sera présidé par le professeur Hideyuki Tokuda, professeur de l’Université Keio, qui a été nommé à la tête de ce nouveau consortium.
 
Le Japon devrait, ainsi faisant, continuer d’être le pays le plus en avance en termes de robotique. Il est déjà le plus gros constructeur d’automates industriels mais les technologies qui y sont développées tendent de plus en plus à réaliser des robots ayant des fonctions d’aide et de soutien aux particuliers.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook