Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Auchan va vendre 21 magasins





Le 30 Avril 2019, par Olivier Sancerre

En 2018, le groupe Auchan a accusé une perte nette de près d’un milliard d’euros. Le géant français de la grande distribution doit faire des sacrifices pour retrouver le chemin de la rentabilité.


Ce mardi, le groupe Auchan a dévoilé un projet de cession de 21 de ses magasins situés en France. 13 supermarchés et un hypermarché sont notamment concernés, le reste étant composé d’entrepôts et de drives ; selon la direction, ces sites ne présentent aucune perspective « réaliste » de retour à la rentabilité. Si ces magasins ne trouvaient pas preneur, Auchan se verrait dans l’obligation de négocier un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) avec les partenaires sociaux. D’après la CFDT, ce sont 723 employés qui seront touchés par cette mise en vente.

Le groupe de grande distribution a donné la liste des sites qui sont concernés par cette cession. Ils sont répartis dans toute la France, avec une concentration particulière en Ile-de-France. Auchan avait déjà annoncé des fermetures en Chine ainsi qu’en Russie. Mais c’est l’Hexagone qui représente le premier marché de l’entreprise, 35% de ses ventes y sont réalisés. 80% des revenus du groupe proviennent de ses hypermarchés, un format qui n’attirent plus autant les foules qu’auparavant. Par ailleurs, Auchan comme d’autres ont particulièrement souffert en fin d’année dernière des blocages des « gilets jaunes » : le groupe a ainsi accusé un manque à gagner de 140 millions d’euros. L’excédent brut d’exploitation a été grevé de 35 millions en raison du mouvement.

C’est en fait tout un secteur qui cherche à se repositionner face à une concurrence féroce du commerce en ligne (notamment Amazon, bien sûr), mais aussi vis-à-vis des changements de consommation. Les consommateurs délaissent de plus en plus leurs voitures, ce qui oblige les enseignes de grande distribution à se réinventer avec de nouveaux concepts. 



Tags : Auchan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook