Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Auchan veut transformer l'hypermarché en profondeur





Le 8 Mars 2021, par Olivier Sancerre

Le modèle de l'hypermarché n'avait pas attendu l'épidémie de coronavirus pour être en crise. Le groupe Auchan a l'intention de le faire évoluer, et pourquoi pas en « marketplaces ».


Modèle épuisé

Auchan veut sauver le « soldat » hypermarché. L'enseigne de grande distribution, qui a basé son modèle économique sur ses grandes surfaces, essuie depuis plusieurs années des difficultés : les consommateurs n'en sont plus adeptes, privilégiant des systèmes de livraison ou de drive, ou tout simplement les magasins de proximité. Une tendance qui s'est encore amplifiée durant la crise sanitaire. « On a été victime de notre exposition à l'hypermarché, c'est 75% de notre chiffre d'affaires qui est fait en hypermarché en France, donc on a plutôt perdu de l'attractivité pendant cette période », a admis Edgar Bonte, le PDG d'Auchan, devant les caméras de BFM TV.

Les pertes dues à la pandémie ont été en partie compensées par les ventes en ligne. Mais ce n'est pas suffisant et pour s'en sortir, le groupe veut donner une nouvelle raison d'être aux hypermarchés (le gros des ventes de l'enseigne est justement réalisé dans les surfaces de plus de 2.500 mètres carrés). L'idée du dirigeant est de transformer les hyper en « marketplaces », à l'instar de ce que fait Amazon et les sites de commerce en ligne.

Un hyper en « marketplace »

Dans le monde physique, ce modèle permettra à l'hypermarché d'accueillir des producteurs, des agriculteurs, « directement dans nos magasins, avec des corners », décrit Edgar Bonte. Le groupe Auchan expérimente déjà ce principe dans d'autres de ses magasins, chez Boulanger et Décathlon. Le PDG veut toutefois aller encore plus loin et faire de ses hypers des « points de contact » où les consommateurs peuvent se rendre pour récupérer des commandes.

« Chaque hypermarché peut avoir 12, 13 points de contact, avec des "lockers", avec de la livraison à domicile, avec des Auchan Piéton. Sur la proximité, nous étions en retard, nous voulons prendre de l'avance, en offrant l'offre de l'hyper en proximité », explique-t-il encore. La concurrence n'a effectivement pas attendu Auchan pour entamer leur transformation.



Tags : distribution

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook