Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : vers une prolongation de la prime à la conversion





Le 18 Juillet 2020, par La rédaction

Gros succès pour la prime à la conversion, qui permet d'obtenir une aide pour l'achat d'un nouveau véhicule. Cette mesure, mise en place le 1er juin, va être reconduite mais ses modalités seront revues.


Succès pour la prime

La prime à la conversion a été mise en place par le gouvernement pour soutenir la filière automobile française, mise à mal par le confinement et les restrictions de déplacement. Cette prime permet d'obtenir une aide de 3.000 euros pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion, ou jusqu'à 5.000 euros pour une voiture électrique ou hybride rechargeable, pour la mise au rebut d'un véhicule essence immatriculé avant 2006 (ou un diesel d'avant 2011). Un critère de revenu fiscal de référence est également présent, pour bénéficier de la prime le seuil est fixé à 18.000 € maximum par part.

Ce dispositif rencontre un vrai succès : les 200.000 primes prévues par le gouvernement seront épuisées d'ici la fin du mois. Devant le Sénat, Bruno Le Maire a indiqué que « les bonus pour l’achat d’un véhicule propre et la prime à la conversion ont été un immense succès. Les 200.000 primes à la conversion prévues seront épuisées d’ici à la fin du mois de juillet », a expliqué le ministre de l'Économie à l'occasion du projet de budget rectificatif.

En attente des nouvelles modalités

Bercy a donc l'intention de prolonger la prime à la conversion, mais les conditions seront différentes. Passé fin juillet, le dispositif restera en place « pour accélérer la baisse des émissions de CO2 et le renouvellement du parc automobile français », avec une forme qui va évoluer. Le ministère de l'Économie n'a pas donné de précision sur les changements prévus.

La reconduite de la prime à la conversion, même avec des modalités différentes, est une bonne nouvelle pour l'industrie. Le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) avait appelé au maintien de cette mesure, en proposant de conserver le périmètre actuel des véhicules éligibles, « tout en ajustant les montants et en ciblant en priorité les ménages les plus modestes ».



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)

Comment réagir face à l'entrisme islamique en entreprise

« Fantaisies quantiques » : Quand la collaboration des chercheurs fait avancer l’humanité !

« MAINSTREAM » : Il y a bien une bataille mondiale pour une domination culturelle













Rss
Twitter
Facebook