Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Avec l'Iran de nouveau dans la course, les prix du pétrole vont baisser





Le 11 Août 2015, par

Les prix du pétrole pourraient bien baisser encore un peu plus. La Banque Mondiale, dans ses dernières estimations, prévoit un net recul des cours actuels, déjà pas très élevés.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’impact de la levée des sanctions contre l’Iran sera important sur les cours mondiaux du pétrole. La Banque Mondiale estime la baisse à 10$ le baril dès l’année prochaine. Le rapport est clair : d’après l’institution, le retour de l’Iran sur le marché mondial ajoutera un million de barils de pétrole par jour. Et qui dit offre plus importante, dit aussi des prix moins élevés.

En pourcentage, la baisse serait alors de 21% quand on compare avec la situation actuelle, où la ressource est particulièrement abondante. L’Iran, qui a accepté de ne pas se doter de l’arme atomique en échange de la fin de l’embargo qui pèse sur son économie depuis des années, va retrouver le chemin des fournisseurs de pétrole. 

La levée des sanctions va raviver complètement l’économie du pays, écrit la Banque Mondiale, qui estime la hausse de la croissance à 3% cette années, puis 5% dès 2016. Les exportations iraniennes vont grimper de 17 milliards de dollars, l’équivalent de 3,5% de son PIB.

Tout cela est bon augure pour les automobilistes occidentaux, qui vont bénéficier de prix encore plus bas pour leur essence. L’impact sur les énergies renouvelables reste lui encore à établir.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : iran, pétrole

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook