Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Avec le mouvement des gilets jaunes, les patrons ont le moral au plus bas





Le 15 Décembre 2018, par

Les chefs d’entreprise français ont le moral dans les chaussettes, à en croire l’indice PMI de l’institut IHS Markit. Il baisse de 5 points en décembre, à 49,3 points.


L’indice mesuré pour le mois de décembre auprès de 800 chefs d’entreprise indique un recul important de leur moral. À 49,3 points, il s’agit d’un plus bas depuis deux ans et demi. Ce sont en particulier les patrons du secteur des services qui craignent le plus l’avenir. En cause, le mouvement des « gilets jaunes », qui provoquent des blocages et des perturbations dans la grande distribution, les commerces dans les centres-villes et dans la restauration. D’autres secteurs, comme l’agro-alimentaire, connaissent également des difficultés en raison des manifestations actuelles.

Mais les gilets jaunes ne sont pas les seules raisons pour lesquelles le moral des chefs d’entreprise est au plus bas. Dans l’industrie aussi, les perspectives se sont assombries, notamment dans le secteur automobile où les nouvelles normes d’homologation européennes  provoquent toujours des remous. Dans ce contexte, la croissance au quatrième trimestre devrait être moins élevée que prévu. La Banque de France l’a récemment revu à la baisse, à 0,2% soit moitié moins que les précédentes estimations.

La Banque de France prévoit désormais une progression du PIB de 1,5% pour cette année, et autant pour 2019. Toutefois, il convient de ne pas voir le tableau complètement sombre. Les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour le pouvoir d’achat, ainsi que la baisse des prix du pétrole enregistrée ces derniers mois sont en mesure de soutenir la consommation.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook