Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Avertissement de la Cour des comptes au gouvernement





Le 7 Février 2018, par Olivier Sancerre

Le gouvernement n'en fait pas suffisamment pour redresser les comptes publics, juge la Cour des comptes dans son rapport annuel. L'institution estime que les finances du pays ne sont pas à l'abri de la conjoncture.


Le gouvernement est prévenu : malgré les bons chiffres avancés par l'exécutif, la Cour des comptes veille et elle demeure exigeante. Dans son rapport annuel, l'institution met ainsi en garde le gouvernement contre tout « relâchement » dans l'effort de réduction du niveau de ses dépenses. Certes, la situation économique s'améliore, mais c'est le bon moment pour aller plus vite et plus fort au niveau de la maîtrise de la dépense publique, enjoint les sages. La France doit retrouver des « marges de manoeuvre budgétaires » et s'assurer de la « soutenabilité de son endettement public ».

Certes, le déficit public est passé sous le seuil fatidique des 3% exigé par Bruxelles l'an dernier (2,9% du PIB). Il devrait encore baisser en 2018, à 2,8%. Malgré ces bons résultats, le pays va connaître une situation « plus dégradée que celle de la quasi-totalité de ses partenaires européens ». La Cour demande pourquoi la dette publique a augmenté l'an dernier (elle se stabilisera à 96,8% du PIB en 2018), alors qu'elle recule dans les autres pays de la zone euro. Du grain à moudre pour le gouvernement, qui va donc devoir accélérer le rythme des réformes pour dégonfler le fardeau de la dette.

La Cour des comptes veut des réformes de structure. Elle juge en effet que l'amélioration des finances publiques, « tardive », est le fruit de la conjoncture. La France n'a pas de marges pour rester sous le seuil des 3% de PIB « en cas de choc conjoncturel défavorable ou d'aléas sur les recettes ou les dépenses ». L'exécutif a lancé une réforme en profondeur de la fonction publique, visant à terme à la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires. Mais la Cour des comptes voudrait que tout cela aille plus vite.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook