Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

BMW a-t-il gonflé ses chiffres de vente ?





Le 26 Décembre 2019, par Olivier Sancerre

BMW aurait triché sur ses chiffres de vente : une enquête de la SEC, le gendarme de la Bourse américain, va s'employer à le déterminer avec une amende à la clé.


Soupçon sur le bilan de BMW

Le constructeur allemand et ses marques — BMW donc, mais aussi Mini et Rolls Royce — ont connu une année record en termes de vente. En octobre, le groupe a écoulé 204 295 véhicules dans le monde. Et sur les onze premiers mois de l'année, le volume atteint près de 2,3 millions d'unités. Mais ces chiffres sont-ils vrais ? La SEC, le régulateur américain de la place financière de New York, a manifestement un doute. L'entreprise, cotée à la Bourse de Francfort mais aussi sur le Nasdaq, aurait usé d'une ficelle pour gonfler ses chiffres de vente, induisant ainsi en erreur ses actionnaires. 

BMW aurait ainsi tout simplement demandé à ses concessionnaires d'enregistrer comme ventes les véhicules garés sur leurs parkings. À ce compte, il est assez facile d'atteindre des volumes de ventes faramineux…  Si l'enquête aboutit à la conclusion que BMW a effectivement triché, le constructeur automobile devra certainement régler une amende, comme cela a été le cas pour Fiat Chrysler en septembre dernier. Le groupe italo-américain avait demandé à ses concessionnaires de gonfler leurs chiffres ; il a dû régler une amende de 40 millions de dollars.

Une technique courante dans le milieu automobile

BMW a confirmé l'enquête de la SEC, tout en annonçant sa pleine coopération avec le régulateur. La société a déjà admis avoir utilisé de telles pratiques pour redorer de manière frauduleuse son bilan comptable, mais qu'elle avait arrêté de l'employer en janvier 2017. Visiblement, la SEC nourrit quelques doutes sur la probité de l'entreprise.

BMW n'en a donc pas terminé avec les difficultés. Pour solder les comptes du scandale du « dieselgate », le constructeur avait payé 8,5 milliards d'euros en Allemagne. Et malgré des performances toujours mirobolantes, l'ensemble de l'industrie allemande reste plongée dans les problèmes qui ont effectivement commencé avec cette triche sur les émissions de gaz carbone.



Tags : BMW

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook