Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse d'impôts : pour les entreprises et les ménages dès 2015





Le 21 Janvier 2014, par

La pression fiscale pourrait s'alléger sur les ménages dès 2015. L'Élysée prépare un allégement des prélèvements obligatoires sur les entreprises, qui pourrait s'accompagner d'un « petit geste » pour les ménages.


Cette baisse des charges pour les entreprises ne serait pas nécessairement liée à l'annulation des cotisations familiales annoncée d'ici 2017. Politiquement, on estime au Château que faire un geste de même ampleur pour les ménages pourrait être payant, après une séquence politique qui a donné l'impression que l'exécutif s'occupait surtout des entreprises avec un « pacte de responsabilité » qui s'accompagne de contreparties encore assez vagues : création d'emplois et investissements, contre 30 milliards de charges supprimées.
 
François Hollande, lors de l'annonce de ce pacte, avait également ajouté qu'une « première étape » sur l'évolution des prélèvements (à la baisse) aurait lieu dès l'année prochaine, ce aussi bien pour les entreprises que pour les ménages. Difficile de deviner la portée de ce « geste » prévu pour ces derniers, qui portera sur les revenus de 2014. Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au Budget, a déclaré il y a quelques jours que les baisses d'impôts pour les ménages débuteraient en 2016, soit une année avant les prévisions du gouvernement. Visiblement, on souhaite accélérer encore la marche du côté de l'Élysée.
 
Des « marges de manoeuvres » seraient dégagées grâce à la croissance prévue de 0,9% en 2014, et de 1,7% l'année suivante, accompagnées par des économies supplémentaires dans les dépenses de l'État. Il faudra cependant s'entendre avec Bruxelles afin d'allouer ces marges non pas à la baisse des déficits, mais à celle de la fiscalité. Cependant, il y a de fortes probabilités que la Commission voit d'un bon oeil des baisses d'impôts sur les sociétés - et politiquement, un « geste » pour les ménages ne pourra pas faire de mal.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook