Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse du chômage dans la catégorie A, hausse dans les catégories B et C





Le 28 Juillet 2020, par Olivier Sancerre

En juin, le nombre de chômeurs dans la catégorie A a fortement décru. Mais le chiffre est trompeur : les inscrits dans les catégories B et C sont en forte augmentation.


En juin, un tableau contrasté pour le chômage

La Dares, le service statistiques du ministère du Travail, a rendu son verdict pour ce qui concerne les chiffres du chômage pour le mois de juin. Le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A, c'est-à-dire qui n'ont pas du tout travaillé durant le mois, est en fort recul de 4,6%, soit 204.700 inscrits en moins. Mais c'est l'arbre qui cache la forêt, puisque les effectifs dans les catégories B et C (les personnes ayant eu une activité réduite) sont en hausse de 236.000 inscrits au mois de juin. Dit autrement, les effectifs de la catégorie A sont transférés vers les deux autres catégories. Quand on prend en compte les trois catégories, la hausse est sensible avec 31.500 personnes de plus par rapport au mois de mai.

Toutefois, on observe un ralentissement de la hausse, puisqu'elle avait été de 61.000 inscriptions supplémentaires entre avril et mai, et de 209.300 entre mars et avril. Avril a été très difficile, et pour cause : le confinement a duré tout le mois. En tout, le nombre d'inscrits dans la catégorie A s'établit à 4.220.900 personnes en France (hors Mayotte).

Solde négatif

La Dares relève le rebond des entrées à Pôle Emploi au mois de juin : +102.000. En mai déjà, elles avaient augmenté de 66.000 personnes. Les sorties sont également en progression : +82.000 en mai, +102.000 en juin. Le solde reste toutefois négatif, ce qui explique la hausse du nombre d'inscrits à Pôle Emploi. Les chiffres sur l'ensemble du trimestre donnent 4.149.400 inscrits en catégorie A en France métropolitaine. C'est 24,5% de plus par rapport au précédent trimestre. Sur un an, la progression s'établit à 22,7%.

En revanche, le nombre des inscrits dans les catégories B et C a tendance à reculer au second trimestre, avec une baisse de 15,3% par rapport au premier trimestre, et de 24,7% d'une année sur l'autre. Les trois catégories voient leurs effectifs augmenter de 6,7% par rapport au précédent trimestre (+4,2% sur un an), avec un total de 5.815.000 inscrits.



Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)

Comment réagir face à l'entrisme islamique en entreprise

« Fantaisies quantiques » : Quand la collaboration des chercheurs fait avancer l’humanité !

« MAINSTREAM » : Il y a bien une bataille mondiale pour une domination culturelle













Rss
Twitter
Facebook