Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Banque centrale européenne : vers une nouvelle hausse des taux





Le 30 Août 2022, par Olivier Sancerre

La Banque centrale européenne a rappelé son objectif de revenir à une inflation de 2%. Et pour y parvenir dans un contexte inflationniste, la seule solution est d'augmenter les taux.


Retrouver une inflation à 2%

Il faut s'attendre à une nouvelle remontée des taux directeurs de la Banque centrale européenne. À l'occasion de la réunion de Jackson Hole, aux États-Unis, les banquiers centraux ont fait le point sur la situation de l'inflation. Les représentants européens ont plus que télégraphié une nouvelle hausse des taux : ce n'est plus une question de si ou de quand, mais de combien.

« Nous pouvons avoir une approche graduelle, mais nous ne devons pas être lents et retarder la normalisation de la politique monétaire jusqu'à ce que des anticipations d'inflation plus élevées nous obligent à des relèvements de taux agressifs », a ainsi expliqué François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. Car l'objectif de la BCE, c'est de revenir à une situation où l'inflation est à 2%, « notre volonté et notre capacité à tenir les engagements de notre mandat ne sont pas négociables ».

Nouvelle hausse dès septembre ?

Ce discours de fermeté a aussi été tenu par Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE. Pour elle, « l'incertitude quant à la persistance de l'inflation, les menaces pour la crédibilité de la banque centrale et les coûts potentiels d'une action trop tardive » plaident en faveur d'une remontée des taux alors que l'inflation a été mesurée à 8,9% sur un an dans la zone euro. 

En juillet, la BCE avait relevé ses taux d'un demi-point de pourcentage, ils se situent désormais entre 0 et 0,75%. La prochaine augmentation pourrait intervenir le 8 septembre, elle se situerait entre un demi-point et 0,75 point. Mais cette hausse plus ou moins programmée risque de se faire au détriment de la croissance puisqu'elle va resserrer les conditions de crédit.



Tags : BCE

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook