Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bâtiment : les acteurs de la maîtrise d’énergie s’opposent aux dérogations





Le 26 Décembre 2017, par Anton Kunin

Sept associations et organismes acteurs de l’efficacité énergétique signent un communiqué commun appelant le gouvernement à ne pas reconduire au-delà du 31 décembre 2017 la dérogation permettant la construction de logements plus ou moins énergivores.


Consommation énergétique : la norme instaurée en 2007 n’est toujours pas appliquée

La réglementation sur l’efficacité énergétique est très ambitieuse en France, mais dans les faits, la situation laisse franchement à désirer. La norme BBC 2007 (BBC = bâtiment basse consommation), adoptée en 2007 comme son nom l’indique et limitant la consommation des bâtiments nouvellement construits à 40 kWh/m²/an, n’est toujours pas de mise. Pire, une norme moins ambitieuse, baptisée RT2012, a été adoptée depuis, mais même elle n’est pas appliquée.

En cause, une dérogation que le gouvernement accorde actuellement (et jusqu’au 31 décembre 2017) aux constructeurs. Elle fixe le seuil maximal de la consommation énergétique à 57 kWh/m²/an. Et selon les informations des fédérations et associations des acteurs de la maîtrise d’énergie et des énergies renouvelables, le gouvernement s’apprêterait à proroger une nouvelle fois cette dérogation, suscitant leur mécontentement.

Le passage à la norme BBC 2007 induira des économies d’énergie de 30 %

« Un bâtiment collectif aujourd’hui est jusqu’à 30 % moins performant que son équivalent BBC construit il y a près de 10 ans. Les consommateurs qui s’attendent à avoir une performance équivalente à du BBC sont donc trompés », assènent les acteurs de la maîtrise d’énergie signataires du communiqué.

Les acteurs de la maîtrise d’énergie rappellent qu’à la fin des années 2000, les bailleurs sociaux faisaient déjà construire en BBC et s’indignent du fait que « cela est devenu trop cher aujourd’hui ». « Après 5 ans de dérogation, les constructeurs savent construire à des niveaux performants avec des coûts raisonnables », estiment les signataires du communiqué. Leur inquiétude est d’autant plus vive qu’un passage soudain de la situation actuelle à la norme BBC 2007 (soit un gain d’économies d’énergie de 30 %) sera difficile à réaliser.



Tags : BTP, bâtiment

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook