Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bâtiment : les acteurs de la maîtrise d’énergie s’opposent aux dérogations





Le 26 Décembre 2017, par Anton Kunin

Sept associations et organismes acteurs de l’efficacité énergétique signent un communiqué commun appelant le gouvernement à ne pas reconduire au-delà du 31 décembre 2017 la dérogation permettant la construction de logements plus ou moins énergivores.


Consommation énergétique : la norme instaurée en 2007 n’est toujours pas appliquée

La réglementation sur l’efficacité énergétique est très ambitieuse en France, mais dans les faits, la situation laisse franchement à désirer. La norme BBC 2007 (BBC = bâtiment basse consommation), adoptée en 2007 comme son nom l’indique et limitant la consommation des bâtiments nouvellement construits à 40 kWh/m²/an, n’est toujours pas de mise. Pire, une norme moins ambitieuse, baptisée RT2012, a été adoptée depuis, mais même elle n’est pas appliquée.

En cause, une dérogation que le gouvernement accorde actuellement (et jusqu’au 31 décembre 2017) aux constructeurs. Elle fixe le seuil maximal de la consommation énergétique à 57 kWh/m²/an. Et selon les informations des fédérations et associations des acteurs de la maîtrise d’énergie et des énergies renouvelables, le gouvernement s’apprêterait à proroger une nouvelle fois cette dérogation, suscitant leur mécontentement.

Le passage à la norme BBC 2007 induira des économies d’énergie de 30 %

« Un bâtiment collectif aujourd’hui est jusqu’à 30 % moins performant que son équivalent BBC construit il y a près de 10 ans. Les consommateurs qui s’attendent à avoir une performance équivalente à du BBC sont donc trompés », assènent les acteurs de la maîtrise d’énergie signataires du communiqué.

Les acteurs de la maîtrise d’énergie rappellent qu’à la fin des années 2000, les bailleurs sociaux faisaient déjà construire en BBC et s’indignent du fait que « cela est devenu trop cher aujourd’hui ». « Après 5 ans de dérogation, les constructeurs savent construire à des niveaux performants avec des coûts raisonnables », estiment les signataires du communiqué. Leur inquiétude est d’autant plus vive qu’un passage soudain de la situation actuelle à la norme BBC 2007 (soit un gain d’économies d’énergie de 30 %) sera difficile à réaliser.



Tags : BTP, bâtiment

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook