Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Beaucoup d'ultra-riches français en Suisse





Le 25 Novembre 2017, par

Les ultra-riches aiment la Suisse, et en particulier les grandes fortunes françaises. Le magazine Bilan a ainsi établi son classement annuel des 300 personnes les plus riches du pays.


Ce club très fermé concerne des individus dont la fortune doit dépasser les 100 millions de francs suisses, soit environ 86 millions d'euros. Le nombre d'ultra-riches français résidant en Suisse ne change pas d'une année sur l'autre : ils sont toujours 54 à habiter au pays, comme en 2016. Les trois premières fortunes françaises ne changent pas elles non plus. Au premier rang du podium, se trouve la famille Castel avec à sa tête une fortune estimée entre 12 et 13 milliards de CHF. Cette famille a des actifs dans le vin, la bière et les eaux en bouteille.

Vient ensuite la famille Gérard Wertheimer avec une fortune de 11 à 12 milliards de CHF avec ses actions Channel, entre autres. Patrick Drahi, le patron d'Altice, est relégué à la troisième place suite aux mauvais résultats boursiers de son empire de médias et de télécoms. Trois nouveaux noms font leur entrée dans le top 300 : la famille Baud (Franprix) avec une fortune de 300 à 400 millions de CHF, la famille Leven (Perrier) avec 200 à 300 millions de CHF, et Patrick Degorce (gérant de hedge fund) avec un patrimoine de 100 à 200 millions de CHF.

Trois sortants français sont à noter : Alain Dominique Perrin (70 à 95 millions de CHF), l'ancien président de Cartier, Jean-Pierre Valentini (négoce en matières premières) et la famille Defforey et Fournier (Carrefour). La fortune des ultra-riches français s'établit à 81,3 milliards de francs suisses, relève Bilan, une progression de 12% sur un an due notamment à la bonne santé des marchés boursiers.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : suisse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook