Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bercy veut réduire les frais bancaires





Le 3 Septembre 2018, par

Les frais bancaires sont la hantise des clients des banques en France. Alors que le compte est déjà dans le rouge, les banques n'hésitent pas à facturer des frais supplémentaires, ce qui contribue à noyer un peu plus le client… Bercy exige une amélioration du système.


Devant les caméras de BFM TV, Bruno Le Maire a décrit trois mesures qui seront inscrites dans le projet de loi Pacte. En premier lieu, le ministre de l'Économie veut réduire les frais bancaires infligés aux plus fragiles : « Je souhaite que nous parvenions à un plafonnement des frais bancaires à 200 euros par an maximum pour les personnes les plus fragiles, celles qui bénéficient de ce qu'on appelle l'offre spécifique ». Cette offre, créée en 2014, est un bouquet de services de base facturé un maximum de 3 euros par mois. Les banques peuvent infliger aux plus modestes des frais pouvant aller « jusqu'à 400, 500, 600 euros par an ». Inacceptable aux yeux du locataire de Bercy.

Bruno Le Maire veut également un accroissement du nombre de bénéficiaires de l'offre spécifique. Il vise une hausse de 30%, alors que cet ensemble de services concerne actuellement 375 000 personnes. « Ce n'est pas assez », assure le ministre. Enfin, il veut que le secteur bancaire entame une réflexion sur les frais bancaires pour tous les Français ; il souhaite notamment une amélioration du système d'alerte et de prévention, jugé insuffisamment efficace.

Ces trois mesures feront l'objet d'engagements volontaires de la part des banques, dont Bruno Le Maire rencontrera les principaux représentants ce lundi en compagnie du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. Le ministre prévient également le secteur : il souhaite que les banques « jouent le jeu ». Mais « si nous voyons d'ici six mois que ça ne fonctionne pas, nous prendrons d'autres mesures ». L'industrie bancaire va donc devoir montrer patte blanche sur ce dossier délicat, et rapidement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : banque

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement