Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bientôt la disparition du billet de 500 euros ?





Le 11 Février 2016, par

Le billet de 500 euros est en sursis. La Banque centrale européenne va prendre très bientôt une décision sur la survie de la coupure, et il n’est pas certain qu’elle sauve sa peau !


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, a déclaré au Parisien que l’institution réfléchissait « activement » sur la question de conserver le billet de 500 euros en circulation. « Les autorités compétentes soupçonnent de plus en plus qu'ils soient utilisés à des fins illicites, un argument que nous ne pouvons plus ignorer », poursuit-il, en donnant ici la principale raison pour laquelle la coupure pourrait disparaitre.

Les billets de 500 euros en circulation ne représentent que 3% de toutes les coupures ; en revanche, ils comptent pour 28% de la valeur totale des billets. Ces coupures sont évidemment privilégiées pour transporter en douce de grosses sommes d’argent. Or, l’Union européenne a décidé de s’attaquer sérieusement au financement du terrorisme, où plus que d’autres, les billets de 500 euros circulent beaucoup.

« De mon point de vue, les arguments en faveur du maintien du billet de 500 euros sont de moins en moins convaincants », assène Benoît Coeuré. C’est le conseil des gouverneurs de la BCE qui décidera du sort de ces grosses coupures, même si certains pays sont plus réticents que d’autres. « Certains, notamment en Allemagne, craignent la disparition des paiements en espèces », explique le membre du directoire.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook