Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Biocoop arrête la vente de bouteilles d'eau en plastique





Le 23 Mars 2017, par

L'eau en bouteille est un des produits vedette dans tous les supermarchés et pourtant, l'enseigne Biocoop a annoncé qu'elle en cessait la vente tout simplement ! Une initiative motivée par la protection de l'environnement.


Claude Gruffat, le PDG de ce réseau de supermarchés, considère en effet que la commercialisation de l'eau en bouteille est un commerce « trop polluant », allant à l'encontre des valeurs portées par son entreprise. De fait, le transport de ces bouteilles en camions se révèle polluant… Il faut bien que les camions roulent ! De plus, le plastique utilisé pour les bouteilles n'est pas spécialement un cadeau pour l'environnement.

Il s'agit, selon le PDG, d'une position militante qui coûte beaucoup aux enseignes du réseau. « Le chiffre d'affaires médian d'un magasin se situe autour de 1,5 à 1,6 million d'euros par an. L'arrêt de l'eau en bouteille va nous coûter 1 à 1,5% de notre chiffre d'affaires », a-t-il précisé au Huffington Post. Gageons que la place gagnée dans les linéaires sera bien exploitée par les responsables des supermarchés pour y présenter d'autres produits… comme les boissons gazeuses, et notamment les eaux gazeuses qui ne sont pas concernés par cette interdiction.

Biocoop ne fait ici que confirmer une pratique qui a débuté il y a déjà quelques mois. L'arrêt de la vente de bouteilles d'eau en plastique est en effet effectif dans les 431 supermarchés de la chaîne. Cette annonce n'est donc qu'une confirmation de cet arrêt de la vente.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook