Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bouygues Telecom pourrait fusionner avec Free





Le 8 Avril 2014, par

Après l’échec de sa tentative de rachat de SFR à Vivendi, transaction que le groupe a finalement conclue avec Numericable estimant son offre plus intéressante, Bouygues Telecom n’a pas tardé à réagir et à lancer une nouvelle possibilité de fusion dans le secteur des télécoms. Mais cette fois, lui qui était acquéreur pourrait devenir l’objet à acquérir.


cc/flickr/LeWeb13
cc/flickr/LeWeb13
Dans son plan de rachat de SFR, Bouygues Telecom s’était rapprochée de Free afin de limiter les possibilités d’un véto de l’Autorité de la Concurrence. Et pour ce faire, Martin Bouygues avait promis des fréquences et une partie de son réseau à Free Mobile pour la somme de 1,8 milliard d’euros. Une tactique logique, Bouygues aurait récupéré de toute manière le réseau de SFR, mais qui n’a pas convaincu Vivendi.

Toutefois, ce premier rapprochement pourrait bien être malgré tout un coup de chance pour Bouygues, mais surtout pour Xavier Niel, propriétaire de Free. Selon le journal Le Parisien, qui semble confirmer des rumeurs circulant depuis la décision définitive du conseil d’administration de Vivendi concernant SFR et Numericable, Bouygues serait en train de tenter de vendre sa filiale télécoms à Free. En intégralité.

Pour Xavier Niel, ce serait un coup double. Le quatrième opérateur français ferait revenir le secteur à trois opérateurs, disposerait de son propre réseau et récupérerait la base d’abonnés de Bouygues Telecom, soit 11,2 millions de clients dans le mobile et 1,9 million de clients dans le fixe. Une montée en puissance qui ferait de Free un opérateur très important dans le panorama français.

Mais, pour l’instant, les deux groupes ont nié toute négociation. Selon certaines sources, toutefois, c’est sur le prix de vente que Martin Bouygues et Xavier Niel ne s’entendraient pas vraiment. Si le premier veut vendre pour 8 milliards d’euros, le second n’achèterait que pour 5 milliards.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook