Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : François Hollande veut des négociations au plus vite





Le 14 Septembre 2016, par

Ce n'est pas cette année que la Grande-Bretagne déclenchera l'article 50 du traité de Lisbonne, celui qui permet de lancer le long processus de sortie du pays de l'Union européenne. Mais on commence à s'impatienter de l'autre côté de la Manche.


On prête à Theresa May, la première Ministre britannique, l'envie de jouer la montre. Les élections en Allemagne et en France l'année prochaine pourraient repousser ce déclenchement à la fin 2017… Autant dire que la sortie effective de la Grande-Bretagne n'est pas pour demain ni même après-demain, les négociations devant ensuite se poursuivre pendant deux années. On vise donc 2019 au mieux.

Stéphane Le Foll, durant le compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi 14 septembre, a fait savoir que le président de la République souhaitait que la situation actuelle, prompte à toutes les indécisions, soit levée le plus rapidement possible. Il importe, a dit le chef de l'État, que les négociations s'engagent au plus tôt, c'est à dire dès la fin de cette année, voire le début de 2017.

Les 27 États membres de l'Union européenne — à l'exception de la Grande-Bretagne, donc — se réuniront dans deux jours à Bratislava. L'objectif est de poser les bases d'une relance de l'Europe après le référendum britannique. Le gouvernement a très clairement indiqué qu'il voulait prendre son temps avant de se lancer ans cette aventure.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook