Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : l'Allemagne prévient, "dehors, c'est dehors"





Le 10 Juin 2016, par

C'est le 23 juin que le Royaume-Uni décidera de son sort dans l'Union européenne. Le choix donné aux résidents britanniques est simple : le pays doit-il rester dans l'UE, ou en partir (le fameux Brexit).


Afin de peser sur le débat outre-Manche, les Européens s'y prennent de plusieurs manières. Il y a les déclarations d'amour, et les mises en garde. Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances, s'est montré très clair : en cas de Brexit, le Royaume-Uni pourra faire une croix sur les avantages liés à l'appartenance au marché unique.

Sur l'air du "dehors, c'est dehors", le ministre des Finances du pays, qui n'est pas un adepte de la langue de bois, a dit clairement le fond de sa pensée à Der Spiegel. Le Royaume-Uni a voulu sortir du club européen ? Fort bien, mais il devra en subir les conséquences, même si elles ne sont pas très agréables.

Par ailleurs, Wolfgang Schäuble, Européen convaincu, dit sa crainte de voir "pousser" les Brexit dans d'autres pays de l'Union. Il n'aimerait pas voir les Pays-Bas, traditionnellement très proche des Royaume-Uni, tenter sa chance. Mais en cas de Brexit, l'UE fonctionnera tout aussi bien qu'avec le pays dans l'Union. En tout cas, tout le monde se prépare à toutes les éventualités.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook