Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : la Banque d’Angleterre baisse ses taux





Le 4 Août 2016, par

C’est désormais officiel. La Banque d’Angleterre, après avoir temporisé le mois dernier, a lancé un certain nombre de mesures afin de soutenir l’économie du Royaume-Uni mal en point pour cause de Brexit.


La première de ces mesures est aussi celle qui était la plus attendue : la baisse du taux directeur, qui passe de 0,50% à 0,25%. Cela faisait depuis 2009 que ce taux n’avait pas évolué… De quoi redonner de l’air aux entreprises et au secteur financier alors que la livre sterling a plongé depuis le résultat du référendum. Pour le plus grand bonheur des entreprises exportatrices, cette baisse du taux devrait une fois encore abaisser la monnaie du pays face aux autres devises.

C’est d’ailleurs le scénario qui se profile juste après les annonces de la Banque d’Angleterre : la livre dévisse par rapport au dollar et à l’euro. Gare en revanche aux mauvaises surprises, car les produits importés seront vendus plus cher. L’institution n’a d’ailleurs pas terminé de jouer avec le taux directeur, celui-ci devrait en effet baisser d’ici la fin de l’année et flirter, pourquoi pas, avec le 0%.

Et ça n’est pas tout. La Banque va également racheter plus d’obligations d’État, avec un programme qui augmente de 60 milliards de livres. Tout cela ne sera pas suffisant pour relancer la croissance : si la prévision de 2% pour cette année ne change pas, elle ne devait s’établir qu’à 0,8% pour 2017 (avant le Brexit, elle était estimée à 2,3%).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook