Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : pour l'instant, tout va bien





Le 5 Septembre 2016, par

Plus de deux mois après le résultat fracassant du référendum britannique pour la sortie du pays de l'Union européenne, où en est la Grande-Bretagne ? Pour l'instant, tout va bien. Mais gare à l'avenir…


Plusieurs indices sont au vert dans cette période post-Brexit. Le très important indice des directeurs d'achat du secteur des services n'a jamais connu une hausse aussi forte ; d'après Markit, la machine économique du pays devrait finalement éviter une contraction de l'activité au troisième trimestre, malgré des prévisions des économistes qui annonçaient une récession.

La livre sterling, après avoir connu une forte baisse dans la foulée du référendum (ce qui a permis au secteur du tourisme britannique d'attirer les voyageurs), a fini par remonter ; la devise a connu un plus haut de sept semaines contre le dollar. Là encore, au delà des prévisions des analystes…

Malgré tout, la croissance a ralenti entre les mois de juillet et de septembre. Elle s'est positionnée à 0,1% du PIB, contre 0,6% au deuxième trimestre. Et l'avenir ne s'annonce pas des plus brillants, car techniquement le pays bénéficie toujours de son accès au marché unique. Theresa May n'a toujours pas lancé les négociations du départ et la situation reste toujours très brumeuse du côté de Londres.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook